Pro(cto)logue : Le début du commencement.

Publié le par dilbert

Me voilà de retour des Stazunis.

Crevé.
Les valises chargées de conneries, principalement pour moi. Et les veines saturées de cholestérol. Parce que bon, vu ce que j'ai mangé et ce que j'ai perdu là-bas, merci gentille petite "tourista", je dois avoir de quoi faire un triple pontage. Mais bon, j'y reviendrai ultérieurement.

Oui, car je vais revenir sur des dizaines de trucs au cours des différents billets que j'écrirai, à raison d'un billet par jour passé là-bas (non, mais t'as vraiment cru que je sortirai un billet par jour ?). Plus ou moins. Plus ou moins, parce que je suis loin d'avoir planifié ce que j'écrirai et les photos que j'y mettrais et dans un soucis de clarté et de lisibilité, j'ai pas trop envie de faire des posts de 4 000 lignes.

Parce que des photos, j'en ai fait. j'aurai pu en faire plus, si j'avais été moins confiant en la batterie de mon appareil, mais il en ressort tout de même 280 photos et vidéos diverses. Pas encore toutes triées, mais j'y reviendrai.

Et voilà, messieurs dames, j'ai fini mon speach et vais probablement commencé par le début du voyage.

SHOW TIME !*


* Non, aucun clin d'oeil à une célèbre chaîne de "restauration" américaine ne se trouve dans cet affirmation.

P.S.: Vous aurez remarqué, pour les plus aficionados de mon blog, et je sais que tu es tout seul, que j'ai changé ma bannière. Parce que ça fait classe et puis voilà. Je fais QU'EST-CE-QUE JE VEUX !

Publié dans Voyage - voyaaage

Commenter cet article