Monty Python's La vie de Brian

Publié le par dilbert


Monty Python, ou quand la folie douce veut dire génie.


Graham Chapman (décédé le  4 Octobe 1989), John Cleese, Terry Jones, Eric Idle, Michael Palin et Terry Gilliam forment la fameuse troupe des Monty Python depuis 1969. Ils débutèrent sur la BBC avec le célèbre show télé Monty Python's Flying Circus qui dénonce les travers de la société britannique et s'attaque avec un humour non-sens au monde politique, au sexe, à la religion, à l'armée, aux fonctionnaires... Un joyeux bordel organisé décliné en 45 épisodes de 30 minutes, devenu culte depuis.

Mais c'est, bien entendu, avec les films que la postérité est arrivée. Le Sacré Graal, La vie de Brian et mon préféré Le Sens de la Vie.
Alliant le burlesque et l'humour absurde, ils sont encore maintenant un modèle pour bon nombre de comiques, Les Robins des Bois notamment.

Par la suite, on a pu voir les membres dans des aventures individuelles ou en semi-groupe. Comme Terry Gilliam qui a poursuivi dans une brilliante carrière de cinéaste (Les Aventures de Baron de Munchausen, L'armée des 12 singes ou Las Vegas Parano) ou bien encore John Cleese et Michael Palin avec Un poisson nommé Wanda et Créatures Féroces.




undefined

La Vie de Brian.

Réalisé par Terry Jones
Joué par pleins de gens dont la troupe complète.

En l'an 0, Brian recoit le jour de sa naissance, la visite des Rois Mages. Mais ceci se rendent très vite comptent qu'il y a méprise et décident d'aller voir son voisin. Un certain Jésus. Dès lors, la vie de Brian ne ressemblera à aucune autre. Devenant tour-à-tour, dissident, révolutionnaire, messie, puis crucifié (c'était à la mode)...




La Vie de Brian est une joyeuse folie qui sous-couvert de parodie de l'histoire du christianisme et d'un humour farfelu, dépeint la folie qui empart la plèbe lorsqu'elle cherche à tout prix un guide. Le panurgisme à tout prix. Le non-sens est un art que les Monty Python manient avec rigueur, et c'est pourquoi ce film est un chef d'oeuvre du genre.



Que dire si ce n'est qu'à chaques visions de ce film, je suis pris de crampes d'estomacs, j'arrive même à avoir des semblants d'abdos. En particulier avec des scènes, qui selon sont cultissimes, telles que la lapidation, la prise de parole du gouverneur ou encore la chanson de fin. Car oui, il y a une chanson de fin, mais pas comme les niaiseries dysneyenne, NOOOON mais bien une oeuvre d'art. Un playdoyer à l'optimisme. Une ode à la joie de vivre.








 



Vous l'aurez compris, je suis un fan des Monty Python, alors étant très peu objectif je ne peux que vous conseillez ce chef d'oeuvre de l'humour britannique que j'ai si maladroitement décrit.
Si vous aimez l'absurde, la folie, vous aimerez La vie de Brian, parce que... parce que....

PARCE QUE JE L'AI DIT !

Amen.
Signé Biggus Dickus.

Publié dans Cinéma Tchi-Tcha

Commenter cet article

Carine 02/04/2008 14:10

C'est vraiment très drôle !!!

comprendre 02/02/2008 22:27

Flee Blian ! Excellent ;) He had a wife, you know.... Incontinentia Buttocks ! Un très bon film, qui égale, je pense, le célèbre "Holy Grail"