Avant-avant-première Quantum of Solace

Publié le par dilbert

            Mais qu'est-ce que c'est donc que ce titre ? Et quel film s'y rapporte ? Quand  les poules auront des dents, elles conquèreront le Monde ?

L'info est tombée aujourd'hui, dans les studios de Pinewood, Quantum of Solace est tout simplement le titre remplaçant de l'énigmatique Bond 22. Oui, le prochain James Bond (prononcez Jèzbonde). Encore une nouvelle de Ian Flemming, tirée cette fois de son recueil "For Your Eyes Only" .



L'histoire s'y déroule juste après Casino Royale. Et quand on vous dit "juste après", c'est vraiment juste après. Puisqu'on retrouvera l'agent double zéro une heure après la fin de Casino Royale, lorsqu'il est tout chamboulé par la traîtrise de son amoureuse, Vesper Lynd.



On y retrouvera Daniel Craig, qui devrait ressigner pour bien d'autres encore, et les traditionnels nouveaux venus dont Olga Kurylenko, la bondiche de service et Mathieu Amalric dans le rôle du méchant pas beau. Et tout ce petit monde sera dirigé par Marc Forster, Monsieur A l'ombre de la haine et Neverland, donc bon à voir...





Alors Olga Kurylenko c'est elle. Une gentille fifille, un brun brune. Sa filmo est aussi épaisse que de la crème fraîche, notamment grâce à Hitman (bouh) , Le Serpent (re-bouh) et à Paris, je t'aime (pavu).






Quant à Mathieu Amalric, c'est le méchant français qui va donner du fil à couper le 007. Quand on connaît le potentiel du monsieur, on ne peut qu'espérer le meilleur.

Information intéressante, il a déclaré s'être basé sur Tony Blair et Nicolas Sarkozy pour la construction de son rôle. Prenant je cite et je traduis "le sourire de Tony Blair et la folie de Sarkozy". Il est fort à parier qu'il risque de ne pas repasser la frontière.



Bonus track : la pré-affiche.


Et puis, c'est tout hein. Je ne suis pas le Père Noël.

Bisous.

Publié dans Cinéma Tchi-Tcha

Commenter cet article