Avant-première Cloverfield

Publié le par dilbert

Des faux flashs infos, des pubs étranges dans les cinés et à la télé.
Force est de constater, encore une fois,  que J.J. Abrams est passé maître ès teaser, tant la curiosité qui nous empare est intense à la vue d'un nouveau trailer de son projet : Cloverfield.

On a déjà pu voir son niveau de créateur de buzz avec la série Lost, M:I-III ou n'importe lequels de ses projets. Cela dit même si parfois on peut déplorer que la réalité n'est pas toujours à la hauteur de nos espérances, J.J. Abrams sait attiser la curiosité comme  pouvait le faire un George Lucas et autres Steven Spielberg en leurs temps.

Deux petits mots quand même sur Cloverfield, car oui, il ne faut pas oublier que derrière le buzz il y a un film ; de science-fiction, de monstre même. Genre Godzilla mais en américain. Un géant  qui attaque la gentille ville  de New York City. 
Au vue des différents teasers qui circulent, nous sommes en droit d'espérer un mélange de 28 jours plus tard avec un soupçon du Projet Blair Witch pour le côté film amateur. Car oui, a priori, on peut s'attendre à un  cadrage à la DV façon film amateur. A moins que ça ne soit  qu'un procédé utilisé pour un trailer.
Encore des questions sans réponse. Et c'est tant mieux.

Déjà des dizaines et des dizaines de vidéos circulent sur les Youtube & Co. pour décortiquer le moindre pixel des vidéos officielles. C'est dommage. Pour ceux qui les font et ceux qui les regardent, car gâché tant de questions sans réponses, c'est pas bien, houloulou que non-non. 
C'est tellement rare un film avec tant de mystères et d'énigmes.  Même si j'ai réellement peur d'être déçu, comme pour La Guerre des Mondes. Par exemple. Par hasard.



Au delà du buzz, il faut être curieux et aller voir un film si ce n'est pour l'oeuvre en elle-même, au moins pour répondre à l'une des questions les plus importantes de l'Humanité :  Salé ou sucré, le pop-corn ?





Allez une bonne grosse giclée de teaser en tout genre, parce que voilà, j'aime le procédé.






Bisous et rendez-vous le 6 février 2008.

Publié dans Cinéma Tchi-Tcha

Commenter cet article