Ils ont marché sur la Lune.

Publié le par dilbert


21 Juillet 1969. Lune. Neil Alden Arsmstrong.
"C'est un petit pas pour l'Homme. Mais un pas de géant pour l'Humanité.". Ca y est, vous remettez ? Oui, voilà, le premier pas d'un Homme sur le satellite terrestre.

(Même s'il est vrai que cette phrase peut être lue de multiples façons différentes.
- C'est un petit pas pour l'homme, mais un pas de géant vers la vaisselle"
- C'est un petit pas pour l'homme, mais un tout petit pas aussi pour l'Huma.".
Et autres détournements dénués de toutes formes d'humour.)

Mais ce 21 juillet 1969 recelait encore de quelques secrets. Et je ne parle pas du lieu de tournage californien de l'alunissage. Non-non. Je parle de la deuxième partie de la conversation entre Neil Armstrong et Houston ([Youstonne]).
"Bonne chance, Monsieur Grosky."      ??
Le mystère est resté entier de nombreuses années. La NASA a désespérement cherché un certain Gorsky dans les Cosmonautes en Colère (juste un syndicat). Mézenvin.

Et c'est finalement Neil Armstrong lui-même qui éclaira la lanterne de toutes les personnes obsédées par cette question : "Mais qui est ce Mr Gorsky ?". Dans une salle comble de 5 hommes dont Neil et un mec qui s'était trompé d'étage, il révéla :


" - Monsieur Gorsky est mort maintenant, je vais pouvoir répondre à votre question. Lorsque j'étais gosse, j'avais l'habitude de jouer au basket dans le jardin. Un jour, le ballon atterrit dans  celui du voisin.  Au moment où j'allais le récupérer dans leur jardin, je suis passé devant la fenêtre de la chambre à coucher de Mr et Mme Gorsky, nos voisins. Et là, j'ai pu entendre Mme Gorsky qui disait à son mari : << Une fellation ? Tu veux que je te fasse une fellation ? Je t'en ferais une le jour où le gosse du voisin marchera sur la  Lune. >> "

Publié dans Réflexions-xions.

Commenter cet article